La sécurité propre aux femmes

A la brigade avec un gendarme féminin

Lorsque les femmes font l'objet d'atteintes ou de violences, elles hésitent parfois à se présenter à la gendarmerie (ou à la police). Je sais que raconter certains drames est particulièrement pénible et douloureux. Mais la gendarmerie dispose d'unités de recherches, spécialisées dans le domaine judiciaire. De plus, nous avons maintenant des gendarmes féminins. Demandez à les rencontrer.

Enfin, ils est superflu de rappeler que les gendarmes sont tenus au secret professionnel.

Mes deux conseils selon qu'il s'agit:

  1. D'EXHIBITIONNISME:
  • Les exhibitionnistes ont tendance à se déshabiller en présence de femmes, en pleine rue la plupart du temps. Certains se placent volontairement à proximité des écoles où il y a des jeunes filles.
    • Un seul conseil: prévenez la gendarmerie (ou la police). Ces individus récidivent très souvent, car ils croient que la vue de leurs organes génitaux excitent les femmes qui assistent involontairement au spectacle.

  2. D'UN VIOL (ou d'une tentative de viol):

Essayez d'adopter une attitude, Il n'est pas facile de déterminer laquelle, susceptible de décourager l'auteur. Mais sachez qu'une femme de force moyenne peut sérieusement se défendre contre un agresseur.
 

Vous avez été victime de cet acte odieux:

  • Essayez de rester le plus calme possible et de rassembler le maximum de renseignements sur l'auteur : âge apparent, teinte des cheveux, accents, habillement, etc.
  • Déposez plainte. Les auteurs de tels méfaits - qui comptent sur la confusion des victimes - récidivent souvent. Ne pas déposer plainte augmente les risques pour les autres femmes dont l'une d'elle peut demain être votre mère, votre soeur votre fille, ou l'une de vos amies.
  • En tout état de cause, tout doit être mis en oeuvre pour permettre à la gendarmerie (ou à la police) d'arrêter les auteurs de telles infractions dont les conséquences sont aussi traumatisantes au plan physique que psychologique.
 

Quelques conseils:

  1. En voiture, lorsque vous êtes seule, garez vous de préférence dans un parc de stationnement facilement accessible par des rues animées et éclairées en permanence,
  2. Ne fréquentez pas les quartiers, les rues, les lieux publics ayant mauvaise réputation.
  3. Faites preuve de prudence dans des endroits qui ne vous sont pas familiers.
  4. Restez naturelle si vous avez l'impression d'être suivie par un individu puis, sans brusquerie, changez de direction et gagnez une rue animée ou vous pourrez soit semer plus facilement l'opportun, soit demander de l'aide.
  5. La nuit, demandez à être reconduite chaque fois que cela est faisable. Si possible priez la personne vous ayant accompagnée de bien vouloir attendre, avant de quitter les lieux, que vous soyez rentrée chez vous.
  6. Marchez du côté le plus éclairé de la rue et évitez, si possible, de passer devant des maisons inoccupées ou abandonnées, un chantier ou le long d'un terrain vague, ou d'une haie;
  7. Évitez les rues aux heures où elles sont désertées par le public, de même les rues mal éclairées.
  8. Abstenez vous de flâner dans des jardins ou squares abandonnés.
  9. Dans un train, évitez les compartiments vides. Si quelqu'un vient vous importuner, n'hésitez pas à faire appel au contrôleur.
      En conclusion, votre sécurité dépend beaucoup de votre vigilance.