LA SÉCURITÉ POSSIBLE FACE AUX VOLS ET AGRESSIONS SUR LA VOIE PUBLIQUE

hold up

Vous avez peu de chances de vous trouver mêlé(e) à une agression à main armée, acte qui consiste à menacer autrui avec une arme pour commettre un vol, quelle que soit la nature de l'arme, qu'elle soit factice ou réelle, chargée ou non, du moment qu'elle impressionne la victime.
En revanche, vous pourrez plus facilement être victime de vols.
En suivant les quelques conseils donnés ci-après, vous pouvez contribuer à éviter toute conséquence malheureuse dans le cas ou vous seriez confronté(e) directement ou indirectement avec des voleurs, des malfaiteurs plus actifs mais non armés, ou avec des agresseurs armés au cours d'une attaque dans un établissement financier, dans un magasin, en pleine rue, sur une route ou dans un village
.
vo
vols
agressions
vous êtes victime d'une agression

agression à main armée
conduite à observer pendant une attaque
en cas d'ouverture du feu
après une attaque
En cas d'intervention du G.I.G.N.
Conclusion

LORS DE VOLS:
Vous pouvez être victime de voleurs particulièrement habiles qui, selon le cas

  • Profitent d'un moment d'inattention,
  • Travaillent en " douceur ",
  • agissent de façon plus brutale

Les premiers :
Après vous avoir longuement observé ils constatent, par exemple, que vous avez posé votre sac par terre pour retirer de l'argent à un guichet automatique ou accroché votre sacoche au dossier d'une chaise pour consommer une boisson dans un établissement. Passant à proximité de vous, ils s'emparent de l'objet d'un mouvement "naturel"
Les seconds:
Ils choisissent une victime " rentable " et le moment propice pour passer à l'action. Ils fréquentent les grands rassemblements de personnes (foires, fêtes, matchs, etc.) et " extraient " les portefeuilles en profitant de la cohue.Ce sont des voleurs à la tire qui travaillent le plus souvent en équipe, avec 1 ou 2 aides. L'un attire votre attention sur lui, en vous heurtant, par exemple, comme par mégarde. Il s'excuse pendant que son complice - souvent une femme - reprend immédiatement l'objet dérobé. En cas de soupçon, ce dernier se laisse fouiller sans danger pour lui.
Certains malfaiteurs utilisent également une sorte de petite lame pour " cisailler " le tissu - vol dit à la Saccagne - le portefeuille étant alors sorti de l'extérieur.
Les troisièmes :
Ils commettent des vols dits " à l'arraché ". Ils s'intéressent plus particulièrement aux sacs, sacoches, pochettes, appareils photographiques, etc. La technique employée est pratiquement toujours la même, que le voleur

  • soit à pied; il vous prend l'objet en vous dépassant (ou en vous croisant) et s'enfuit rapidement,
  • soit en deux roues (motocyclette, cyclomoteur); c'est le rôle du pilote ou de son passager,
  • soit il opère à partir d'une voiture roulant lentement, en rasant le trottoir, les glaces baissées.

Face à ces trois modes d'action des malfaiteurs:

  • Faites preuve d'attention pour ce qui se passe autour de vous.
  • Ne marchez pas au bord du trottoir.
  • Tenez fermement en main vos objets par la dragonne.

LORS D'AGRESSIONS :

Vous assistez à une rixe ou à une agression. Ne restez pas indifférent ou passif à ce qui arrive sous vos yeux. Demain, vous pourriez être à votre tour concerné et vous aimeriez alors que l'on vous vienne en aide. Mais, l'efficacité de votre appui est fonction évidemment de vos qualités personnelles et des circonstances de l'agression.

  • Attirez l'attention en alertant les passants, les voisins, les commerçants; hurlez, sifflez, levez les bras, klaxonnez si vous êtes en voiture, etc.
  • En tout cas, essayez d'agir et n'oubliez pas d'alerter les gendarmes.
  • Examinez discrètement, dans la mesure du possible, les malfaiteurs comme nous le conseillons au paragraphe suivant.

Vous êtes victime d'une agression:

  • Ne prenez pas d'initiative inconsidérée.
  • Préservez d'abord votre vie et celle de la personne pouvant vous accompagner.
  • Donnez, si possible, le minimum de ce qui vous est demandé.
  • Appelez au secours; c'est souvent le meilleur moyen si une personne est susceptible de vous entendre et de vous venir en aide. Mais sachez que
    • si votre résistance peut quelquefois amener la " débandade " du ou des malfaiteurs, elle est susceptible, dans d'autres cas, de provoquer un regain d'agressivité, auquel vous ne pourrez pas forcément faire face, même si votre forme physique est excellente.
    • N'acceptez pas d'être entraîné(e) sous un porche, dans un couloir, dans une ruelle, ou, pire, dans un cul-de-sac et n'embarquez pas dans un véhicule.
  • Essayez de vous enfuir à toutes jambes.


LORS D'UNE AGRESSION A MAIN ARMÉE:

Il faut tendre vers un but premier qui est de protéger avant tout les personnes, puis, si possible sans s'exposer, contribuer à l'identification des malfaiteurs.

Conduite à observer pendant une attaque :

  • Obtempérez strictement aux ordres du ou des malfaiteur(s) mais sans aller au-delà de ce qui vous est demandé.
  • Suspendez immédiatement l'activité que vous êtes en train de faire : rédaction d 'un chèque dans une banque, achat d 'un article dans un magasin, embarquement dans un véhicule, etc.
  • Adoptez une attitude neutre tendant à ne pas provoquer les cambrioleurs et à ne pas être agressif.
  • Aussi, n'entreprenez aucune action lourde de conséquences; vous ne savez pas leur résolution ni leurs réactions. Par une manifestation inopportune vous risquez de compromettre la vie d'autres personnes présentes.Les malfaiteurs sont armés.
A priori, les armes sont vraies et chargées:
  • Restez calme, attentif à ce qui se passe et gardez votre sang froid. Ne parlez pas aux agresseurs et évitez toute remarque susceptible de les exciter. (Prise d'otages).
  • Examinez de façon discrète le ou les agresseurs signalement, armes, comportement en vous évertuant à retenir les traits caractéristiques du malfaiteur le plus près de vous ou de celui semblant être le chef de bande. Votre témoignage sera peut-être capital pour nous permettre de les appréhender.
  • Attendez la sortie des malfaiteurs avant de prendre toute initiative.
En cas d'ouverture du feu :
  • Plaquez vous à terre immédiatement. Ne tentez pas de " détaler ", sauf si vous êtes absolument certain(e) d'atteindre promptement un refuge offrant une protection efficace. Mais, votre brusque mouvement peut concentrer le tir dans votre direction, à proximité peut-être de femmes, d'enfants ou de personnes âgées.
  • Essayez de dédramatiser la situation vis-à-vis des " petits " en leur montrant que vous n' avez pas peur.
  • Gardez les à côté de vous en les tenant fermement par la main car ils peuvent, en cas d ' incident, avoir des comportements inopportuns - peut être dangereux pour autrui - du fait de leur candeur, de leur hardiesse et de leur spontanéité.
  • - Couchez les par terre, protégez-les de votre corps et empêchez-les de remuer.

Conduite à observer après une attaque :

  • Ne cherchez pas à poursuivre les malfaiteurs.
  • Restez sur place en attendant l'arrivée des gendarmes, ou en cas d'impossibilité absolue, donnez vos coordonnées.
  • N'engagez pas de discussion sur l'événement avec les autres personnes concernées, essayez de reconstituer le signalement précis du ou des auteurs,et NE TOUCHEZ A RIEN.

Conduite à observer en cas d'intervention de la gendarmerie (Groupe d'Intervention de la gendarmerie nationale G.I.G.N.)

  • Conformez vous aux directives données par les services de gendarmerie. Les personnels de la gendarmerie en général et ceux du G.I.G.N. en particulier sont des hommes préparés pour opérer dans des circonstances particulièrement difficiles.
  • Gardez votre sang froid et couchez vous par terre.
  • Prenez contact avec les forces de gendarmerie dès l'opération terminée. Votre concours peut se révéler très important pour la suite de l'enquête.
  • Dans ce genre d'affaire, il faut être attentif à l'environnement et savoir adopter le comportement adéquat.

CONCLUSION:

En ce qui concerne les vols, la qualité primordiale à mettre en oeuvre est votre INTELLIGENCE.

Face à une agression ou à une attaque à main armée dont le déroulement ne répond pas à des règles strictes, car influencé par la résolution des agresseurs, votre meilleur atout est le C A L M E.